IMG_2535 DSC_0076 IMG_2219 trouvaille
Twitter

Articles avec le tag ‘Haute Savoie’

PostHeaderIcon Ballon du Lycée E.Mounier – Grenoble

baniere_grenoble2

Ce vendredi 27 avril 2012, un ballon des écoles est parti du Lycée E.Mounier de Grenoble vers 14h20. Je suis (F0FVC) alors position au Mont Veyrier près d’Annecy pour attendre le ballon qui devrait impacter au sol dans la région de Thônes aux portes des Aravis ou dans le Massif des Bornes légèrement plus au nord.
Robert F1GHO et Jean-Pierre F6BNV arrivent au plus vite sur le secteur d’Annecy, nous recevons le ballon dans d’excellente conditions mais même après 1h de vol le GPS ne s’est pas initialisé comme il faut et le module APRS envoi une position erronée ! Nous comptons sur les tracés de prévisions en espérant qu’elles soient aussi conformes que la veille pour le premier ballon de Grenoble.
Quelques relevés gonio ont l’air de nous indiquer qu’il est très proche de nous et nous nous déployons en plusieurs équipes afin de quadriller la zone de chute estimée avec Thônes pour le Sud, Entremont et Saint Pierre en Faucigny pour le nord et Thorens Glières à l’ouest. Plus de signal à Thônes et de même sur l’est du massif des Bornes. Finalement c’est du coté ouest ou nous entendons encore le ballon alors qu’il est au sol depuis un bon moment… Robert F1GHO tente de passer de l’autre coté avec une portion en route forestière pour rejoindre le plateau des Glières il reprends un peu de signal arrivé en altitude. De notre coté le signal est de plus en plus fort en se dirigeant sur le plateau, la vallée est très accidentée ici et les falaises font de bons reflecteurs (la gonio ne donne pas de direction franche). En montant le signal est de mieux en mieux et nous ne nous en sommes pas rendu comptes tout de suite, mais l’ordinateur encore connecté décodait à nouveau des trames, sauf qu’elles étaient valides !! Après cette découverte 20min après le décodage nous faisons le point pour nous y rendre.

Il est 18h30, il y a environ 6,5km de marche et un relief à passer et 250m de dénivelé . Nous chaussons le matériel de rando et c’est parti !! Découverte de la nacelle par Robert F1GHO dans une petite ravine au sommet des prairies, ouf tout est au sol bien posé. Retour sur le plateau des Glières il est 21h passé , il ne reste plus qu’à rentrer sur Lyon.

Julien, F0FVC

grenoble2_carto


IMG_0027

IMG_0341

IMG_0339

IMG_0057

IMG_0058

PostHeaderIcon Ballon du collège Notre Dame – Grenoble

pano_mtblanc

Ce jeudi 26 avril 2012, à 14h11 lacher du ballon depuis le collège Notre Dame à Grenoble.
Le suivi s’est fait sans difficultés et le vol été vraiment conforme aux prévisions. Les équipes se sont vite déplacés sur Albertville pour attendre la suite des évenement lors de l’éclatement du ballon. Il est environ 15h20 et l’éclatement à eu lieu à 24600m à la verticale de l’extrémité nord du massif de la Lauzière entre la vallée de la Maurienne et la vallée de la Tarentaise.
Le suivi de la prévision étant parfait nous décidons de partir par le Val d’Arly pour rejoindre le secteur du massif du Mont Blanc. Le signal est perdu alors que nous sommes dans une vallée assez encaissé mais nous retrouverons rapidement du signal une dizaine de kilomètres plus loin lors de notre arrivée sur Megève. Descente ensuite à Saint-Gervais ou nous arriverons à décoder une dernière trame. Robert F1GHO arrivé un petit peu avant sur Saint-Gervais n’avais pas la même dernière position que celle que j’ai relevé, c’est assez curieux nous avons un décalage et une altitude qui diffère d’une cinquantaine de mètres.
Je décide de partir direction les Contamines-Montjoie afin de faire une levé de doute mais rapidement je perds le signal au fur et à mesure de mon avancé, le relief est tellement important et la nacelle se trouve derrière d’après les informations. Au retour sur Saint-Gervais une dizaine de minutes après plus de signal du tout ! Bruno F1IMO et Jean-Pierre F6BNV arrivent à ce moment.
Nous décidons de monter face au massif du Mont-Blanc du coté du plateau d’Assy, à Plaine Joux. Arrivé sur place , signal négatif alors que nous sommes a vu des points relevés. Une étude du terrain aux jumelles ne donnerons rien non plus.

La nacelle s’est posée dans un endroit très difficile sur le coté ouest du massif du Mont Blanc , dans les pentes de la pointe du Tricot et de l’Aiguille de Bionnassay. Pour y aller c’est très difficile et ce n’est pas la saison pour ce type d’expédition. Quand au signal qui à stoppé net et les deux positions reçu au sol nous pensons que le vent (fort ce jour là) à pu déplacer la nacelle dans ces pentes raides et arrêter l’émetteur suite à un choc… Peut être que nous aurons plus d’infos un jour…

Julien, F0FVC

Voici la zone de chute estimée, l’Aiguille de Bionnassay est sur la gauche (4052m)

DSC_0155