img_4160 Ballon_Givors_69_31032010_004 DSC_0104 IMG_1697
Twitter

Articles avec le tag ‘Valence’

PostHeaderIcon Ballon de Valence !

ballonvalence2013header

Mardi 21 mai 2013, 15h02, Straterrestre décolle de Valence pour un vol dans la stratosphère. La prévision est relativement bien suivi puisqu’il se dirige sur Crest (26) et entame quelques petites boucles. L’éclatement aura lieu tôt, à 24000m d’altitude seulement, ce qui déportera son point de d’impact plus à l’est de la prévision faite avec un éclatement estimé à 30000m.

Les premiers chasseurs sont sur le terrain et proche de la zone finale de chute. La nacelle sera prise en étau, au nord arrivant de Crest, Robert F1GHO et moi même au sud (Julien F0FVC). Nous avons rapidement estimé que le village de Soyans (26) était potentiellement sur la fin de sa trajectoire. Arrivé sur place alors que la nacelle est encore à plus de 3600m d’altitude nous nous positionnons au mieux pour l’apercevoir. Mission réunion, lorsqu’il sort des nuage a environ 1200m d’altitude nous sommes juste en dessous !! Le vent étant relativement calme en basse couche il ne dérive pas trop et nous avons le plaisir d’avoir du temps pour le photographier et le filmer. Une fois passé la cîme des arbres nous regardons la cartographie pour voir le lieu d’impact au sol, c’est dans un champs a environ 400m nous partons chercher la nacelle sans grandes difficultés.

Rejoint par Bruno F1IMO et Jean-Pierre F6BNV ainsi que l’équipe de l’IUT de Valence nous avons passé un bon moment sur place à regarder quelques photos et vidéos, reparler du vol et inspecter les éléments de la nacelle dans un cadre très sympathique qu’est la Drôme Provençale .

Impact au sol à 17h04 en 44.62966°N 5.02095°E

Vous trouverez pas mal d’infos sur http://ubpe.iut-valence.fr/

CSC_0091_c

CSC_0085_c

CSC_0086_c

CSC_0084_c

CSC_0098_c

CSC_0088_c

CSC_0089_c

CSC_0096_c

CSC_0097_c

DSC_0081_c

La vidéo de la descente par F1GHO

burst

Vidéo de l’éclatement

PostHeaderIcon Demain, 21 mai 2013, c’est à Valence que ça se passe !

ballonvalence2013logos

Demain, Mardi 21 mai 2013, c’est avec plaisir que les Chasseurs de Ballons participeront à une nouvelle aventure à Valence ! En effet, depuis quelques années déjà, nous participons au suivi et à la récupération de leurs projets.

Programme de la journée :

  • 12h30 – 14h : IUT de Valence, préparatifs
  • 14h – 15h : Lycée Polyvalent Algoud, envol
  • 15h – 18h : IUT de Valence, suivi

Depuis le début de ce projet pédagogique et scientifique en 2007, le ciel et l’espace ont pris l’habitude de s’inviter à l’IUT de Valence au printemps. Dans le cadre de l’opération « un ballon pour l’école », proposée par Planète-Sciences et le CNES, cinq établissements drômois d’enseignement et de recherche partent une nouvelle fois à l’assaut de la stratosphère.

Cette année, l’équipe rassemble 3 étudiants de l’IUT de Valence (DUT informatique), 44 lycéens de 2e (enseignement d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques) du lycée Albert Triboulet de Romans-sur-Isère, une classe de 3e du collège de l’Europe de Bourg-de-Péage, 10 étudiants du lycée Algoud de Valence (BTS systèmes électroniques), et des enseignants-chercheurs de l’IUT et du Laboratoire LCIS de Valence.

A un ballon rempli d’hélium est fixée une nacelle (étudiée et fabriquée par les collégiens) contenant des capteurs (choisis et étudiés par les lycéens) et un système embarqué autonome (réalisé par les étudiants d’IUT et de BTS) en charge de l’acquisition et de la transmission des mesures. Plus léger que l’air, le ballon monte, voyage au gré des vents, finit par éclater sous l’effet de la faible pression atmosphérique à une trentaine de kilomètres d’altitude, et la nacelle redescend freinée par un parachute. L’ensemble parcourt jusqu’à 150 km pour un vol d’une durée d’environ 3 heures pendant lesquelles la température extérieure flirte avec les -60°C.

«Straterrestre» (c’est le nom du ballon en 2013) disposera de capteurs de température, de luminosité, d’hygrométrie, de pression qui permettront aux lycéens de vérifier après le vol la cohérence des mesures avec les modèles physiques. La localisation du ballon sera assurée par un GPS embarqué. L’ensemble des informations sera transmis plusieurs fois par minute via un émetteur radio..

La nacelle embarquera également plusieurs micro-caméras fixes et une caméra motorisée, et ramènera des photos et vidéos du sol, de l’enveloppe du ballon (pour apprécier son augmentation de volume et filmer son éclatement) et de l’horizon (pour visualiser la rotondité de la terre).

Un réseau de radio-amateurs (notamment ceux de l’association « Chasseurs de ballons »), formé de stations fixes et mobiles réparties dans la région Rhône-Alpes, participera pendant le vol à l’écoute et au relais des communications vers un serveur. Ceci permettra aux étudiants, lycéens et collégiens, de suivre le vol en temps-réel et sur grand écran dans un amphithéâtre, mais également de rendre disponible ce suivi (mesures, trajet) aux internautes via un site Internet (http://ubpe.iut-valence.fr) conçu par des étudiants de DUT.

Pour plus d’informations et pour le suivi en direct, voir : http://ubpe.iut-valence.fr

PostHeaderIcon Ballon vu d’avion, une première !

L’idée est excellente, prendre des photos du ballon lors de son ascension dans le ciel tout juste après le lâcher ! C’est ce qui à été fait ce jeudi 5 avril lors du décollage d’USAINBALL à Valence et c’est une première du moins dans ce que l’on à l’habitude de suivre depuis quelques années.
Merci à Guy Plagias, le pilote de l’avion, pour ces clichés et pour nous avoir autorisé à les publier ici !!

PostHeaderIcon Ballon de l’IUT de Valence

2012valence_bandeau

Il se nome USAINBALL et il à pris son envol ce jeudi 5 avril 2012 à 15h05, c’est le nom de ce ballon stratosphérique lâché depuis l’IUT de Valence. Un projet complet qui à rassemblé des collégiens, des lycéens, des étudiants en BTS et DUT, des enseignants et chercheurs ainsi que l’équipe Chasseurs-Ballons et des radioamateurs.

Arrivés entre midi et 13h à l’IUT de Valence nous avons pris connaissance des dernières informations techniques pour effectuer le suivi du vol en direct. L’IUT à développe son propre module de transmissions des trames s’appuyant sur l’émetteur Kiwi à 600 bauds. Les trames alternes des données de télémesure et des données GPS transmises au format NMEA. Installation des logiciels de l’IUT et quelques derniers essais avant le top départ. Le suivi à l’IUT sera fait par les élèves en amphithéâtre puisque le tout est retransmis en direct sur le Web !
Une des caméra embarquée transmettra également en direct via radio (5 GHz) les images prises par la nacelle tant que la qualité du signal sera au rendez vous.

Un dernier point avec l’équipe sur les prévisions de vol. Si vol court ce sera vers St Marcellin (38) et si le vol est moyen à long à nous le massif du Vercors.

15h Je me rends sur l’aire de lancement, le gonflage du ballon est sur le point d’être terminé et le départ est imminent ! L’équipe Chasseurs-Ballons est là pour immortaliser en photos et vidéos ce moment.

15h05 c’est parti ! Nous l’observons monter pendant quelques minutes tandis que nous apercevons le petit avion ou un étudiant de l’IUT à pris place pour effectuer des clichés du ballon en vol.

DSC_0007

DSC_0012

DSC_0014

DSCF0474

15h30 La première équipe (Julien et Audrey) parts « en éclaireurs ». Suivi du trajet d’USAINBALL relativement facile, nous avons des données GPS assez régulières.

16h40 Nous sommes postés dans le secteur de Pont-en-Royans , le ballon poursuit sa montée à 4,5 m/s environ et il amorce un changement de direction, cette fois c’est quasi sur, il ira se poser dans le Vercors.

16h51 éclatement du ballon à plus de 27000m , nous sommes à Pont-en-Royans et nous attaquons la montée dans les gorges de la Bourne. Les deux autres équipes mobiles sont partis de Valence il y à peu de temps. Un moment d’arrêt pendant la monté pour faire le point, nous prenons la décision d’aller sur Autrans et Méaudre (proche de la prévision faite le matin même). Le ballon est encore à 8000m d’altitude et nous sommes à 15km de Méaudre.

Pas de chance, la partie haute des gorges de la Bourne sont fermés, nous suivons donc le tracé de déviation : 34km au lieu de 4, pendant ce long détour nous perdons le signal du ballon, il doit être au sol. Passage par Villard-de-Lans et après 45min nous arrivons enfin sur la route de Méaudre. Le signal du ballon revient progressivement à l’approche de la dernière position que nous avons décodés à 3000m d’altitude. Une fois le village traversé, nous sommes à 2km de la dernière position, le signal est très bon mais il n’y à plus du tout de trames transmises, ni télémesure ni GPS, uniquement une porteuse continue. Passage par Autrans puis retour direction Méaudre par une autre route ou le signal monte de plus en plus jusqu’à être au plus fort. Toujours pas de trames, il faut chasser « A l’ancienne » en gonio.

Je n’ai que l’antenne directive UHF, pas de chance, je vais alors faire 5 révélés d’azimut à différents endroits autour sur l’harmonique 3 de la fréquence du ballon (413,850 MHz). Tout ceci prends un peu de temps, il est 19h et nous sommes dans la zone la plus probable de recherche quand soudain USAINBALL fait signe de vie et nous indique sa position, la transmission des trames est repartie , nous avons donc le point final et nous sommes juste à coté de lui ! Le point est bien là ou nous concentrions nos recherches et est sur l’axe d’un des 5 relevés goniométrique effectué. Nous nous rendons sur place, il est a 200m de la route, caché dans une petite combe et bien allongé dans l’herbe. 15Min plus tard l’équipe mobile de l’IUT arrive sur place, les deux enseignants-chercheurs André et Sébastien accompagnés de deux étudiants. Séance photos , quelques vérifications de la nacelle et nous ramenons la chaîne de vol tout entière aux voitures pendant que la 3ème équipe (Bruno F1IMO et Jean-Pierre F6BNV) arrive.

DSC_0071

DSC_0074

DSC_0076

DSC_0078

DSC_0083

Après avoir passé un moment à discuter sur place il est plus de 20h et nous reprenons tous la direction de Grenoble ou il est temps d’aller manger un morceau et passer un moment convivial ensembles.

Merci à tous pour cette journée, ce fût une belle réussite pour tous les participants au projet et l’équipe Chasseurs-Ballons à déjà pris rendez-vous à Valence pour l’an prochain ;-)

Julien. (F0FVC)

Le point de chute, à 1,2km d’une des prévisions du matin

carto

La vidéo

Liens :
Le site de Sébastien, enseignant-chercheur à l’IUT Valence
http://ubpe2012.iut-valence.fr/
L’article du Dauphiné

Compte Rendu de Sébastien

Lire la suite de cette entrée »